Le B612 Grenoble accueille une étape du FrenchTech FinTech Tour

Le B612 Grenoble est heureux d’accueillir la 11ème étape du « FinTech Tour 2018-2019 » organisé par Le Réseau Thématique French Tech #FinTech. RDV dès 18h le jeudi 14 février 2019 au B612 Grenoble. Les divers temps forts de cette soirée mettront en avant la collaborarion franco-suisse dans l’écosystème FinTech.

Depuis Mars 2018, un tour des 13 Métropoles French Tech réunit l’ensemble des acteurs locaux de la FinTech, avec un triple objectif : contribuer à l’essor de pépites issues de l’ensemble des régions françaises, renforcer les écosystèmes FinTech régionaux dans les Métropoles French Tech et accompagner les startups FinTech dans leur développement national et international.

Comme chaque étape du French Tech FINTECH TOUR, l’étape grenobloise réunira l’ensemble des acteurs locaux de la FinTech : incubateurs, investisseurs, entrepreneurs, grands comptes, universités, décideurs locaux. L’objectif est de renforcer les écosystèmes fintech régionaux, d’appuyer ces FinTech dans leur expansion nationale puis internationale et ainsi de faire rayonner l’ensemble de la FinTech française à l’international.

>> Je réserve ma place

Cette année, l’épreuve grenobloise du French Tech FINTECH Tour met à l’honneur la collaboration franco-suisse dans le monde des FinTech. 14 février oblige, nous nous pencherons sur les enjeux liés à la collaboration entre les acteurs clés de l’écosystème français et suisse.

Voici le programme (plein d’amour) que nous vous proposons pour cette étape du FINTECH TOUR au B612 Grenoble, HUB d’accompagnement de startups Tech de La Caisse d’Epargne Rhône-Alpes.

18h00 : accueil des invités au B612 Grenoble, 31 rue Gustave Eiffel.

18h15 : mot d’accueil d’Eric Pierrel, Président de French Tech in The Alps

18h20 : présentation de la feuille de route du Réseau Thématique #FinTech par Finance Innovation, Vincent Lapadu-Hargues

18h30-18h40 :  keynote “Comment l’innovation des laboratoires alpins peut transformer les pratiques financières de demain ?”

Stéphane Dothée, entrepreneur Fintech, fondateur d’Odonatech & Sophie Echenim, Présidente et CEO Raise Partner, aborderont le rôle des Fintech dans la valorisation de l’innovation issue des laboratoires et souligneront les leviers à mettre en place pour faire de la recherche publique une des pierres angulaires de la transformation des services financiers des entreprises.

18h40-19h30 : table ronde “Collaboration franco-suisse dans le monde des FinTech : je t’aime moi non plus” animée par Hichame Metatla, fondateur et CEO de Bee Invested

19h30-19h40 : mot de conclusion par Sylvain Brissot, directeur adjoint du B612

19h40-21h00 : Cocktail networking

>> Je réserve ma place

Le B612 accueille Le Meet & Greet Future Of Work

Mercredi 23 janvier 2019, Le B612 Lyon accueillait le rendez-vous des communautés créatives, curated by European Lab : MEET & GREET. Ce troisième épisode de l’année était consacré à la thématique Future Of Work. Meet & Greet a ainsi poursuivi son exploration des projets créatifs du Grand Lyon en se penchant sur la question du futur du travail.

Les sujets gravitant autour de la thématique “Future Of Work” sont au cœur des préoccupation du B612. Chaque jour au B612, nous accompagnons des entrepreneurs qui façonnent le monde de demain grâce à leurs solutions innovantes, leurs visions disruptives mais aussi grâce à leurs modes de management et de gouvernance originaux. Nous sommes convaincus que la posture entrepreneuriale développée par ces dirigeants va, à terme, impacter la société toute entière. Cela faisait donc totalement sens d’accueillir ce MEET & GREEt au B612” explique Cédric Nieutin, directeur du B612.

Afin d’aborder cette thématique, MEET & GREET a donné la parole à trois porteurs de projets qui pensent ou intègrent dans leur organisation les évolutions du travail avec une posture innovante : SMartfr, FlexJob et Félix et Ludo. Au cœur de cette réflexion, l’autonomie et la créativité du travailleur mais surtout le sens donné au travail.

Découvrez les photos de cette soirée (copyright Laurie Diaz).

 

 

 

 

 

 

Le B612 labellisé “French Tech Seed”​ sous le consortium Pouss@LYS

 

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement ont annoncé début janvier 2019 les 18 premiers lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt “French Tech Seed”. Doté de 400 millions d’euros, ce fonds a vocation à soutenir les start-up technologiques en phase de post-maturation, notamment de la deep tech et de moins de trois ans, proposées par des “prescripteurs labellisés”. 46 structures étaient candidates. Le consortium Pouss@LYS dont le B612 fait partie est officiellement labellisé « Apporteur d’affaires French Tech Seed » par BPI France. Cédric Nieutin, directeur du B612, revient sur cette labellisation.

« Je tenais tout d’abord à remercier et à féliciter Sophie Jullian, Présidente de Pulsalys, qui a porté notre consortium vers cette labellisation. En tant que membre du board de Pouss@LYS aux côtés de Pulsalys, INSAVALOR et 1kubator, je ne peux que me réjouir de cette labellisation, fruit de la collaboration des acteurs clés de l’écosystème lyonnais.

Par cette labellisation, Le B612, HUB d’accompagnement de startups Tech, démontre son potentiel à accompagner des projets deep tech (notamment les technologies portées par l’intelligence artificielle et la blockchain), son expertise entrepreneuriale et ses liens tissés avec les financeurs privés.

Nous nous réjouissons que la France se dote d’un outil capable de financer le pré-amorçage à grande échelle comme peuvent le faire d’autres « start-up nations », dont les États-Unis ou Israël. La création du fonds French Tech Seed s’inscrit dans le mouvement initié vers la deep tech et nous ne pouvons que nous en réjouir. Depuis sa création il y a deux ans, le B612 est en effet pleinement investi dans les problématiques IA et deeptech, notamment appliquées à la Fintech, et s’évertue à multiplier les actions ciblées et stratégiques pour aider les jeunes pousses à la tête de projets d’innovation de rupture, porteurs d’enjeux technologiques forts, à se développer. En deux ans, le B612 et ses investisseurs partenaires ont déjà validé le caractère technologique et financé le pré-amorçage de 13 jeunes entreprises. Et nous ne comptons pas nous arrêter là. Précurseurs et passionnés, nos ambitions sont grandes.

Obtenir la labellisation French Tech Seed sous le consortium Pouss@LYS permet aux startups accompagnées par Le B612 de bénéficier d’un effet de levier et dynamisera clairement leurs futures levées de fonds. Nous touchons ici l’ADN même du B612 : favoriser le développement de pépites encore non couvertes par l’industrie du capital-risque (soit parce qu’elles sollicitent de trop petits tickets d’investissement, soit parce qu’elles présentent un risque encore trop élevé) les faire naître, les faire grandir et les financer.

Ensemble, nous avons le pouvoir d’imposer la France “comme l’écosystème start-up de référence en Europe” en accompagnant le développement des futurs poids lourds de la tech mondiale. »

Transformation numérique : La Caisse d’Epargne Rhône-Alpes et Le B612 dans le même bus

 

Dès le mois de janvier 2019, Le Bus Adopte Le Digital sillonnera la région Rhône-Alpes à la rencontre des entrepreneurs qui souhaitent franchir le pas de la transformation numérique. Au-delà des simples mots servant trop souvent une posture marketing, l’initiative Adopte Le Digitale entend réellement simplifier le monde du numérique pour aider les dirigeants de TPE et les PME à faire leurs premiers vers le monde du numérique. Découvrez ici pourquoi La Caisse d’Epargne Rhône-Alpes soutient Adopte Le Digital et comment L’agence Innovation et Le B612, les deux bras armés du dispositif Innovation de la banque, œuvrent pour tisser du lien entre les entreprises innovantes et les startups du territoire.

Du 15 janvier au 25 janvier 2018, le bus Adopte Le Digital ira à la rencontre des dirigeants de TPE et PME de la région Lyonnaise, de la région de Vienne, de la région de Grenoble et de La Vallée de L’arve. Ce choix n’est pas un hasard : La région Rhône-Alpes est la deuxième région de France la plus dynamique dans le développement de l’économie numérique. L’initiative s’inscrit dans la continuité et la volonté de cette région, forte de plusieurs métropoles French Tech, à répondre aux besoins de ses entrepreneurs.

Intensifier les relations entre les startups et les TPE / PME innovantes du territoire

Convaincu du rôle clé joué par l’innovation dans la transformation culturelle d’une entreprise, La Caisse d’Epargne Rhône-Alpes multiplie les initiatives visant à accompagner et accélérer ces changements. L’agence Innovation, d’une part, aide les startups opérant dans les domaines de l’innovation technologique, organisationnelle ou sociale à exploiter leur fort potentiel en leur délivrant des conseils sur des sujets stratégiques mais aussi sur des questions financières, opérationnelles et techniques.

« Nos entreprises fonctionnent beaucoup par le réseau et la proximité de l’écosystème. L’enjeu pour nos startups est de trouver de nouveaux marchés afin de proposer des solutions à des entreprises près de chez elles » explique Caroline Hanriot-Sauveur, directrice de l’Agence Innovation. « Soutenir l’initiative Adopte Le Digital fait donc totalement sens car ce partenariat nous permet d’intensifier un peu plus encore les liens entre startups et les TPE PME du territoire ».

Apporter des solutions simples aux dirigeants pour qu’ils réussissent leurs premiers pas dans le monde du numérique

Cédric Nieutin, directeur du B612, poursuit « Le B612 accompagne au quotidien une trentaine de startups qui proposent des solutions digitales visant à transformer les fonctions transversales des entreprises matures. Il nous est donc apparu évident de profiter du bus Adopte Le Digital pour présenter les solutions disruptives déployées par nos startups aux dirigeants d’entreprises souhaitant faire leurs premiers pas dans le numérique ». Cette posture rejoint en tout point celle défendue par Adopte Le Digital, à savoir apporter des solutions simples aux TPE PME afin de leur faire comprendre qu’intégrer le digital au sein de leur process n’est pas compliqué, à condition d’être accompagné.

Grâce à ce partenariat, les dirigeants des TPE et PME présentes auront ainsi la chance de découvrir les solutions proposées par les startups Cocoom, Finalgo, Finkey, Avicen et Smash, toutes accompagnées par Le B612. Ces vidéos de présentation seront diffusées lors de la session de deux heures qui abordera, simplement et directement, tous les sujets liés à la transformation numérique d’une entreprise. Le ton de ces vidéos et la posture tenue par les startupers répondent aux enjeux d’Adopte Le Digital, à savoir proposer des contenus courts et pédagogiques ponctués d’exemples concrets aux entrepreneurs. Cette démarche vise clairement à aider les dirigeants à trouver des réponses pratiques afin d’orienter leurs décisions quotidiennes et leurs réflexions stratégiques. 

SAVE THE DATE

Le lancement d’Adopte Le Digital aura lieu lundi 14 janvier 2019 à partir de 9h30 à Station F Paris, sous le haut patronage et en présence de Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et du ministre de l’Action et des comptes Publics, chargé du Numérique. Si vous souhaitez vous inscrire, confirmez votre présence auprès de sandrine.trichard@yellow-pr.fr avant le 7 janvier 2019.

Le B612 Lyon accueille deux comités de labellisation “Finance Innovation”​

 

Finance Innovation a lancé son 9ème appel à projets afin d’identifier et de labelliser les meilleures FinTech françaises. Pour la première fois, l’identification et la labellisation des fintech les plus prometteuses ne se fera pas uniquement à Paris. Pour la première fois, deux comités de labellisation se tiendront à Lyon, sous l’impulsion du B612. Nous sommes en effet ravis d’avoir noué un partenariat avec Finance Innovation pour favoriser l’essor de la FinTech dans le Sud-Est de la France et accompagner les startups locales dans leur développement.

“Nous avons à cœur d’animer l’écosystème FinTech régional en mettant en lumière les projets à forte valeur ajoutée au service de la croissance et de l’emploi en région. Orchestrer ces comités de labellisation FinTech à Lyon est une réelle opportunité pour nous d’identifier les pépites de demain et de les accompagner au mieux dans leur développement”.

Le partenariat conclu entre le Pôle de compétitivité mondial Finance Innovation et le B612 a pour objectif de cartographier les projets innovants dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et plus largement dans le Sud-Est de la France et de contribuer à l’essor de pépites locales tout en maillant et renforçant l’écosystème FinTech sur le territoire. Au-delà des synergies dont les startups accompagnées par Le B612 pourront bénéficier, un dispositif de labellisation des startups innovantes et stratégiques pour le secteur financier est donc mis en place.

Voici 5 bonnes raisons de prétendre à ce dispositif de labellisation, orchestré pour la première fois à Lyon sous l’impulsion du B612 et de Finance Innovation :

#1 Proximité et praticité

Les startups Fintech basées dans le Sud-Est de la France (régions Auvergne Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, PACA) n’auront plus besoin d’aller à Paris pour prétendre à la labellisation Finance Innovation. Une fois leur candidature déposée en ligne et s’ils sont sélectionnés, les entrepreneurs pourront défendre leur projet à Lyon, au sein de La Tour Incity de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes (à proximité de La Gare Part Dieu). Deux comités de labellisation sont prévus le jeudi 11 avril et le jeudi 16 mai 2019. 

#2 Expertise et réseau

Une quinzaine d’acteurs clés de l’écosystème Entrepreneuriat / FinTech régional ont répondu présent aux invitations du B612 pour devenir membres des comités de labellisation. Chaque comité de labellisation sera composé de dix experts de la banque, du capital risque et de l’entrepreneuriat FinTech. Les personnalités composant ce jury seront dévoilées très prochainement. Ces comités de labellisation lyonnais seront de réels moments d’échanges au service du développement des projets FinTech. L’occasion de créer de nouveaux liens avec les acteurs de l’écosystème FinTech et de renforcer ceux déjà existants.

#3 Convivialité et networking

Une fois les deux comités de labellisation orchestrés et les startups FinTech auditées, Le B612 Lyon accueillera la première cérémonie officielle de remise des Labels Finance Innovation lyonnais en juin 2019. Les startups FinTech labellisées à Lyon seront ensuite invitées à la grande soirée de labellisation qui se déroulera au Palais Brongniart en juin 2019 : Le Fin&Tech Community. Cet événement clôturera en effet l’appel à projets par une cérémonie de remise des labels, des keynotes de Fintech, de grands groupes et d’experts, des reverse pitch et des rencontres de networking.

#4 Business et financement

Obtenir le Label Finance Innovation est aussi pour les stratups FinTech un excellent moyen d’accélérer leur activité et de rencontrer des investisseurs. Selon Finance Innovation, 55% des startups labellisées ont trouvé des clients directement grâce au label. Les Fintech Business Day, qui se déroulent chaque semestre contribuent notamment à ce dynamisme en mettant en valeur les dernières Fintechs labellisées par Finance Innovation auprès d’une cinquantaine d’investisseurs et grands comptes de la finance. Les rendez-vous one to oneorganisés tout au long de la journée permettent en effet aux entrepreneurs d‘intensifier leur implantation dans l’écosystème.

#5 Visibilité et crédibilité

Les startups innovantes et stratégiques pour le secteur financier recevant le label Finance Innovation amélioreront leur visibilité et leur crédibilité auprès de leurs partenaires régionaux, français et internationaux. L’adhésion à Finance Innovation donne notamment accès à de nombreux événements startup et FinTech partout sur le territoire. Un bon moyen aussi pour les startups FinTech non parisiennes de gagner en notoriété à l’échelle nationale.